Bourse-Monétique : La Cemac a 10 ans de retard par rapport à l’Uemoa

Share

Le groupement interbancaire monétique de l’Afrique centrale lancera ce 29 janvier 2016 la carte Gimac. Cette carte permettra aux usagers d’effectuer des retraits d’argent et des paiements sur les terminaux électroniques des six pays de la Cemac. Il y’aurait déjà une dizaine de banques opérationnelle sur la plateforme.

credit photo: africa-confidential.com

credit photo: africa-confidential.com

La carte Gimac survient 8 ans après la carte Gim-Uemoa qui a démarré en 2008 avec une soixantaine de banques reparties dans les 8 pays de l’Union économique et monétaire ouest africain. Les ouest africains vivent depuis longtemps l’interopérabilité bancaire sur le plan nationale, régionale et internationale grâce au partenariat avec Visa et Mastercard. A ce jour, plus de 100 établissements bancaires sont interconnectés et plus de 3 millions de cartes en circulation.

Que dire du marché financier ?

La bourse des valeurs mobilières de l’Uemoa a beau buter face à la barre des 40 sociétés cotées depuis sa création, elle reste de très loin plus active que la Bvmac de la Cemac (1 société cotée) ou le Douala stock exchange du Cameroun (3 sociétés cotées). Eh oui, 15 ans après que Paul Biya ait créé la bourse de Douala, pour protester contre la décision d’installer le siège de la Bvmac au Gabon, le problème n’a pas encore été résolu. Alors ça traine !

De part et d’autres, le Cameroun et les 5 autres états n’ont pas manifesté la détermination de relever le défi en encourageant leurs entreprises à émettre sur leurs bourses respectives. L’argent n’a pas de couleur, si les états se montrent résolument engagés, un premier groupe d’investisseurs viendra, puis un autre, et ainsi de suite. Alors que les pays de la Cedeao réfléchissent à l’idée d’une connexion entre les places financières de Lagos, Accra et Abidjan, la diplomatie verra plus tard comment connecter Libreville et Douala.

Okibata

Articles Similaires

Share

facebook-profile-picture
Médecin congolais. Président d'un club d'investissement à la Bourse d'Abidjan. Auteur de Manuel Pratique pour Gagner à la Bourse des Valeurs de l'Uemoa

Leave a Comment

Share
Translate »