Brvm-Point mensuel: L’action Shell Cote d’Ivoire a augmenté de 76% en juillet

Share

Bientôt, l’on pourra se risquer à dire, « Dis moi le sens d’évolution d’Ecobank cette semaine et je te dirai celui de l’indice Brvm 10 ». En effet, un regard rapide sur les 15 derniers points hebdomadaires montrent que l’action Eti évolue dans le même sens que l’indice Brvm 10. Cette semaine Eti a finit dans le vert, l’indice Brvm 10 également. Cette dernière a gagné 3.72% à 144.72 points, contre 3.06% à 138.25 points pour l’indice Brvm composite. Mais sur tout le mois de juillet 2009, les deux indices ont plutôt perdu respectivement 5.74% et 3.99%.

station1

D’ailleurs le mois de juillet aura été marqué par beaucoup de baisse, malgré la bonne lancée de fin juin. En tête des chutes, nous avons Sogb qui a cédé 26.66% à 19 800 FCFA. Devant Saph qui a cédé 20.74% à 14 670 FCFA. En cette dernière semaine de juillet, Saph fait pourtant la plus forte hausse avec +33.36%.

Palmci, pour rester dans le secteur Agriculture est revenu à son cours du début du mois intact, grâce à sa remontée de 3.36% à 8000 FCFA. Elle doit absorber Phci et le faire rayer de la cote dans les prochaines semaines (probablement en Août).

Ecobank TI a gagné 16.27% à 50 FCFA. Après avoir commencé le mois à 63 FCFA, l’action Eti a atteint 43 FCFA avant de se reprendre. La banque panafricaine a publié son bilan semestriel qui indique un résultat net (en $, la devise habituelle du groupe) en croissance de 1% par rapport à celui de l’an passé.

Sivoa a fait la plus forte baisse de la semaine en cédant 13.35% et 19.92% sur tout le mois. Depuis le paiement de son dividende de 1080 FCFA, celle qui avait atteint son maximum annuel de 11 000 FCFA récemment, n’arrête pas de baisser.

La bonne affaire du mois serait Shell Cote d’Ivoire, le distributeur de carburant est passé 16 350 à 29 300 FCFA, soit 75.97%, dont 14% au cours des cinq dernières séances. Elle a probablement profité de la communication sur son nouveau carburant. Sa concurrente Total CI n’a gagné que 4.16% en juillet à 100 000 FCFA.

Bollore Africa Logistic a gagné 16.14% à 50 000 FCFA les quatre dernières semaines. Un point de presse du port autonome d’Abidjan a indiqué que le résultat du 1e semestre de cette institution publique était meilleur que le premier semestre de l’an passé, et ce malgré la récente grève des dockers. Lorsqu’on connait la place de Bolloré dans l’univers portuaire en Cote d’Ivoire, on comprend que certains aient conclut que l’ancienne Sdv Saga également a eu sa part de croissance dans ce mouvement.

Onatel est resté stable à 50 000 FCFA. On attend de voir comment est ce que le marché réagira après la publications de ses états financiers partiels du 1e semestre. Ses états montrent que le résultat des activités ordinaires est en augmentation de 145% par rapport à la même période l’an passée. Un commentaire plus détaillé de ce résultat la semaine prochaine.

Toutes les entreprises habituées à payer des dividendes l’ont déjà fait, à l’exception de Nestlé qui devrait le faire bientôt. Août devrait nous permettre de voir, à une plus grande cadence les résultats semestriels des différentes sociétés cotées et apprécier l’effet de la crise internationale sur elles.

Euclide Okolou

Articles Similaires

Share

facebook-profile-picture
Médecin congolais. Président d'un club d'investissement à la Bourse d'Abidjan. Auteur de Manuel Pratique pour Gagner à la Bourse des Valeurs de l'Uemoa

Leave a Comment

Share
Translate »