Congo : La croissance 2016 estimée à 3,5% par la banque mondiale

La baisse du prix du pétrole impactera encore l’économie congolaise. Après une croissance de 6,8% en 2014 et 2,6% en 2015, l’économie congolaise progressera de 3,5 à 4% en 2016 selon la banque mondiale. Cette baisse des cours du pétrole a réduit les recettes de l’état de plus de 20%.

Léon Raphaël Mokoko, ministre congolais du Plan et de l'intégration

Léon Raphaël Mokoko, ministre congolais du Plan et de l’intégration

 

Le ministre du plan, Léon Raphael Mokoko déclarait au sénat il y’a quelques temps que « La chute du baril a occasionné la diminution des recettes budgétaires de l’Etat à hauteur de 1400 milliards entre 2013 et 2015 alors qu’elle n’avait cessé de progresser en faisant passer le budget de l’Etat, de 581 milliards en 1999 à plus de 4000 milliards en 2013. En effet, la forte dépendance du budget de l’Etat des recettes pétrolières qui représente en moyenne plus de 80% des recettes budgétaires expliquent la crise actuelle dans nos finances publiques »

Notons que le budget du pays pour 2016 est fixé à 3 755 milliards FCFA. La Cote d’ivoire, pays agricole, qui avait sensiblement le même budget que nous il y’a 3 ans a fixé son budget 2016 à 5 813 milliards FCFA.

Les réserves financières du Congo sont estimées à 2099 milliards de FCFA

Okibata

Articles Similaires

facebook-profile-picture
Médecin congolais. Président d'un club d'investissement à la Bourse d'Abidjan. Auteur de Manuel Pratique pour Gagner à la Bourse des Valeurs de l'Uemoa

Leave a Comment