Dissolution du club d’investissement « Club Croissances » et Lancement de « Croissances Plus »

Ça s’est décidé rapidement ! Il a suffit qu’un membre évoque avec moi l’éventualité d’une dissolution pour que le processus s’enclenche.

3792703442D’abord, la tristesse due à un sentiment d’échec. J’avais initié Club Croissances avec l’objectif secret de le transformer en société d’investissement. Les clubistes avaient fini par valider ce projet. Je travaillais à l’atteindre en 2012. Mon retour précipité au Congo du fait de la crise ivoirienne a tout bousculé. Je n’étais plus en mesure de suivre, étant préoccupé par des réalités défavorables que j’avais trouvé au pays. Derrière, les clubistes n’ont pas su entretenir l’élan. Le club a continué à progresser grâce aux bons placements que nous avions faits depuis 2010. Quelques membres n’ont pas supporté cette léthargie et sont partis. On est resté 13.

Après la tristesse, l’espoir et la résolution. J’ai réalisé que depuis plus d’une année je suis en mesure, si je le veux, de suivre un portefeuille boursier depuis le Congo, en dépit des couts pour la recherche des informations et des analyses. D’où l’idée d’un autre club d’investissement, bâti sur de nouvelles bases pour le même objectif.

Club Croissances a existé pendant 6 ans et 4 mois. Les 13 membres restants ont investi au total 8,4 millions FCFA. On a clôturé avec une plus value de 398,5% contre 107% pour l’indice Brvm 10 sur la même période. Les clubistes s’en sortent avec des performances diverses, allant de 158,6% à 586,7%, pour une moyenne de 461%. 6 membres ont fait plus de 500% de gains. Ils avaient acheté la majorité de leurs parts au début de l’aventure.

Puisse Dieu nous donner de faire largement plus avec Croissances Plus qui démarrera en octobre 2015.

Articles Similaires

facebook-profile-picture
Médecin congolais. Président d'un club d'investissement à la Bourse d'Abidjan. Auteur de Manuel Pratique pour Gagner à la Bourse des Valeurs de l'Uemoa

Leave a Comment