Ecobank : Ade Ayeyemi a un plan – Les news de l’AG de Lomé

Une assemblée générale d’Ecobank à Lomé, à proximité des principaux pays où se trouvent la majorité de ses « petits actionnaires » ne pouvait qu’inciter au déplacement de « ces frustrés ». Dans un souci de communication et de transparence, la presse était également de la partie. Le Pca Emmanuel Ikazoboh et le Dg Ade Ayeyemi ont relevé le pari de restaurer la confiance parmi les actionnaires. Il leur a suffit de rappeler la fin du programme d’expansion du groupe et de manifester l’intérêt qu’ils accorderont désormais à l’évolution du titre et aux dividendes.

ecobank resultat 2015

« Le Conseil d’administration s’engage à verser aux actionnaires le dividende maximal disponible que pourront permettre les bénéfices de ETI » a déclaré l’ancien Pdg de Deloitte et Touche en Afrique centrale et de l’ouest. Déjà 79% (=48,2 millions) des 60,77 millions USD de bénéfice 2015 seront distribués en dividende le 09 aout prochain, soit 0,2 cent par action. Les actions Ecobank seront fusionnées à hauteur de 20 actions anciennes pour une nouvelle. Selon monsieur Elefteriou Georges, vice président de l’Aascot-Brvm, qui avait fait le déplacement de Lomé, les actions gratuites de Tanzanie seront prises en compte.

La nouvelle campagne "allez de l'avant" Ecobank

La nouvelle campagne “allez de l’avant” Ecobank

Pour s’assurer plus de création de valeur pour l’actionnaire, Ade Ayeyemi a mis en place un plan quinquennal dénommé « Sur la voie du leadership ». Elle s’articule sur une restructuration de l’entreprise en 3 pôles d’activités : banque de particuliers, banque commerciale (entreprises publiques et privées, associations locales) et banque grandes entreprises et d’investissement (multinationales, gouvernement, institutions internationales). Le tout agissant dans 4 zones géographiques au lieu de 7 (Nigeria, Afrique de l’ouest anglophone, afrique de l’ouest francophone et Cesa = le reste de l’afrique). Cette restructuration a conduit à des changements de postes de plusieurs cadres influents du groupe, avec des objectifs clairs pour chaque pole et zone.

ecobank actionnariat

Le comptable nigérian de 53 ans estime que l’efficacité opérationnelle passe par une réduction des charges. D’où la centralisation de certains services techniques au Nigeria, au Ghana et en Cote d’Ivoire, la fermeture de certaines agences non rentables. Il est clair que certains des 19 568 employés de 40 nationalités dont 47% de nigérians, vont quitter le navire. Déjà, l’ivoirien Charles Kie qui a pris la tête de la filiale nigériane a dû se séparer de 40% des effectifs de la direction. Il est également prévu la mise en location de certains espaces du patrimoine immobilier et un plus grand intérêt pour le mobile. A ce sujet, une campagne publicitaire dénommée « Allez de l’avant » vise à inciter les clients de la banque panafricaine à exploiter leurs services bancaires en ligne ou via mobile.

Des actions en vu d’améliorer la gestion des risques et des ressources humaines, le renforcement des fonds propres font également partie du plan quinquennal d’Ade Ayeyemi.

Il avait reçu le soutien du conseil d’administration, maintenant celui des actionnaires. Rendez-vous en 2018 pour un premier bilan à mi parcours.

Vous aimez nos publications? Inscrivez-vous sur notre newsletter ou aimez notre page Facebook

Télécharger (PDF, Inconnu)

Articles Similaires

facebook-profile-picture
Médecin congolais. Président d'un club d'investissement à la Bourse d'Abidjan. Auteur de Manuel Pratique pour Gagner à la Bourse des Valeurs de l'Uemoa

Leave a Comment