En 2017, Orange conservera t-elle sa concession au Sénégal ?

La Sonatel est accusée de mener des « messes nocturnes » pour boycotter le prix fixé par l’état sénégalais en vu de l’exploitation de la 4G au Sénégal. Les 30 milliards de FCFA demandé par l’état pour 20 ans seraient trop élevés aux yeux d’Orange, l’actionnaire de référence de la Sonatel. Cette dernière estime que 14,5 milliards seraient plus logique. La surenchère l’embarrasse encore plus parce qu’elle sera amenée à renégocier sa concession en 2017. Parallèlement aux discussions au Sénégal, elle devra sortir le chéquier également pour la 4G au Mali et en Guinée où les négociations se poursuivent.

ORANGE SONATEL_3

Déjà qu’un groupe de parlementaires avait appelé au non renouvellement de la concession avec Orange, cette mésentente directe avec le gouvernement risque de réduire ses chances et l’obliger à céder ses 42% du capital de Sonatel à un autre.

Notons que Sonatel est une entreprise leader des télécommunications au Sénégal où se trouve 31% de ses 27,9 millions d’abonnés. Elle y a réalisé 52% des 816 milliards de chiffre d’affaires en 2014, dont 26 milliards sur le volet internet et données. Au premier semestre 2015, son résultat net était estimé à 112 milliards FCFA.

En Cote d’Ivoire, la licence 4G est facturée à 100 milliards pour 15 ans et Tous les opérateurs ont, à ce jour, déjà soumis des avances de paiement. La Tunisie et ses 14,4 millions d’abonnés mobile a facturé la 4G à 45 milliards de FCFA.

Okibata

Articles Similaires

facebook-profile-picture
Médecin congolais. Président d'un club d'investissement à la Bourse d'Abidjan. Auteur de Manuel Pratique pour Gagner à la Bourse des Valeurs de l'Uemoa

Leave a Comment