Entreprendre: L’histoire de la veuve du prophète

Il me vient en tête, l’histoire de cette veuve qui est partie voir le prophète Elysée en 2 rois 4.1-7. Son prophète d’époux était mort, lui laissant des dettes insurmontables. Le créancier est venu chercher les enfants pour en faire des esclaves conformément aux pratiques de l’époque. La catastrophe ! (lire l’histoire ci dessous)

Je vois 3 choses dans cette histoire.

118686Picture011

1) Le prophète serviteur de Dieu n’a pas su préparer le lendemain terrestre de sa progéniture (Que Dieu nous en garde!).

2) La dame a eu le bon réflexe d’en appeler à Dieu (à travers son serviteur)

3) Les solutions d’Elisée :

– Dis moi ce que tu as ? Aussi petit soit-il nous avons toujours quelque chose, un talent, une compétence qui peut être une semence.

– Demandes au dehors. Il faut bouger ! Demander du secours aux parents et amis s’il le faut.

– Paies ta dette, puis tu vivras de ce qui restera. Notre veuve est certainement devenue vendeuse d’huile dont j’imagine la qualité. Elle s’est mise dans l’entrepreneuriat, car la société ou l’état ne prévoyait rien de bon pour elle.

Une solution complète de « celui qui donne la semence au semeur » qui non seulement règle le problème immédiat, mais aussi lui permet de conserver son indépendance.

Je crois que Dieu a une réponse similaire aujourd’hui pour l’église, pour chacun de nous. Nos bergers doivent le délivrer sans faux fuyants, pour un développement collectif et non sectaire du pasteur uniquement.

*** Le texte biblique de l’histoire 1 Rois 4

1 Une femme d’entre les femmes des fils des prophètes cria à Elisée, en disant : Ton serviteur mon mari est mort, et tu sais que ton serviteur craignait l’Eternel ; or le créancier est venu pour prendre mes deux enfants et en faire ses esclaves.

2  Elisée lui dit : Que puis-je faire pour toi ? Dis-moi, qu’as-tu à la maison ? Elle répondit : Ta servante n’a rien du tout à la maison qu’un vase d’huile.

3  Et il dit : Va demander au dehors des vases chez tous tes voisins, des vases vides, et n’en demande pas un petit nombre.

4  Quand tu seras rentrée, tu fermeras la porte sur toi et sur tes enfants ; tu verseras dans tous ces vases, et tu mettras de côté ceux qui seront pleins.

5  Alors elle le quitta. Elle ferma la porte sur elle et sur ses enfants ; ils lui présentaient les vases, et elle versait.

6  Lorsque les vases furent pleins, elle dit à son fils : Présente-moi encore un vase. Mais il lui répondit : Il n’y a plus de vase. Et l’huile s’arrêta.

7  Elle alla le rapporter à l’homme de Dieu, et il dit : Va vendre l’huile, et paie ta dette ; et tu vivras, toi et tes fils, de ce qui restera.

 

Articles Similaires

facebook-profile-picture
Médecin congolais. Président d'un club d'investissement à la Bourse d'Abidjan. Auteur de Manuel Pratique pour Gagner à la Bourse des Valeurs de l'Uemoa

Leave a Comment