La fièvre chez l’enfant : attention à la barre de 38,5°C

La fièvre n’est pas une maladie, mais un symptôme. C’est une réaction normale de l’organisme face à une agression généralement microbienne. La fièvre se définit par une température > à 37,5°C à la prise axillaire et 38°C à la prise rectale, buccale ou tympanique.

Lorsque la température dépasse 38,5°C chez l’enfant de moins de 5 ans, il est recommandé d’agir pour éviter les complications. Ce que l’on craint le plus, c’est la survenue de convulsions impressionnantes qui paniquent bien des parents. Dans ce cas, l’enfant doit être consulté par un médecin qui appréciera si ces convulsions sont dues à la fièvre ou à une pathologie plus grave affectant le cerveau.

Déjà à la maison, les parents doivent :

–          Aérer la pièce où se trouve l’enfant

–          Eviter de le couvrir (sans le déshabiller complètement)

–          Faire boire le plus souvent possible

bébé-métisseCes mesures limitent l’ascension de la fièvre et évitent la déshydratation de l’enfant. Des médicaments peuvent être associés : ce sont des médicaments à base du paracetamol, de l’ibuprofene, du ketoprofene et de l’aspirine. Le paracetamol est la substance qui a moins de contre indications par rapport aux autres.

Les médicaments antipyretiques (qui abaissent la fièvre) sont vendus sous plusieurs noms en pharmacie. Il est prudent de ne pas en donner plusieurs à la fois à votre enfant, de peur de faire un surdosage, en administrant la même substance sous des noms commerciaux différents.

Pour simplifier la tache aux parents, beaucoup de ces médicaments ont maintenant des pipettes graduées selon le poids de l’enfant. Vous aurez juste à le lui donner chaque 6 à 8 h.

La fièvre n’étant qu’un signe, il est préférable de conduire votre enfant à l’hôpital pour la recherche et le traitement de sa cause.

Dr Okolou

Articles Similaires

facebook-profile-picture
Médecin congolais. Président d'un club d'investissement à la Bourse d'Abidjan. Auteur de Manuel Pratique pour Gagner à la Bourse des Valeurs de l'Uemoa

Leave a Comment