Hépatite B: 82,4% des agents de santé de Pointe-Noire ne sont pas vaccinés

Un sondage réalisé par le site 242sante.com dans le cadre de la semaine mondiale de la vaccination qui se déroule du 24 au 30 avril 2014 a montré que 82,4% des professionnels de santé de Pointe Noire ne sont pas vaccinés contre l’hépatite B.

Le site web congolais de sensibilisation sur la santé a interrogé 108 agents de santé travaillant dans les 4 plus grands hôpitaux de Pointe-Noire, à savoir l’hôpital général de Loandjili, l’hôpital A Sice, l’hôpital régional des armées et l’hôpital de base de Tié-Tié. Parmi les sondés, il y’avait 25 médecins, 41 infirmiers, 19 techniciens de laboratoire et 23 sages femmes.

De ce lot, 19 agents (7 médecins, 6 infirmiers, 4 techniciens de labo et 2 sages femmes), soit 17,6% ont déclaré avoir reçu au moins une dose de vaccin anti hépatite B dans les 20 dernières années. Sept l’ont fait volontairement juste pour se protéger. Six agents ont reçu le vaccin au cours d’une campagne de vaccination et six autres à cause d’un voyage à l’étranger.

Répartition mondiale de l’hépatite B

Répartition mondiale de l’hépatite B

Ceux qui ne sont pas vaccinés ont accusé la négligence (36 agents), l’ignorance de la disponibilité du vaccin au Congo (31 agents), le cout élevé du vaccin (20 agents) et la peur (2 agents traumatisés par les effets secondaires des anciens vaccins chez leurs proches).

Notons que toutes les personnes interrogées ont déclaré être conscientes d’exercer un métier à risque pour l’hépatite B.

Quel résultat aurait-on obtenu si ce sondage avait touché un plus grand nombre de professionnels de la santé ? Parmi les sondés combien sont actuellement immunisés ?

Rappelons que l’hépatite B est une affection virale grave par ses potentielles complications que sont la cirrhose et le cancer du foie. Elle se transmet de la mère à l’enfant, lors des relations sexuelles et lors des contacts avec les liquides organiques ou seringues contaminés.

Ainsi, les agents de santé, tout comme les sapeurs pompiers ou les égoutiers exercent des professions à risque pour lequel ils devraient être vaccinés. Certains pays vaccinent systématiquement leurs agents. Dans notre sondage, 31,5% des personnes vaccinées l’ont été grâce à une campagne da vaccination et 22,5% des non vaccinées ont déploré le cout du vaccin.

Précisons que le vaccin coute un peu plus de 8 000 fcfa en pharmacie, soit au moins 24 000 fcfa pour les 3 doses nécessaires que l’on prend sur 3 mois.

E Ibata

Articles Similaires

facebook-profile-picture
Médecin congolais. Président d'un club d'investissement à la Bourse d'Abidjan. Auteur de Manuel Pratique pour Gagner à la Bourse des Valeurs de l'Uemoa

Leave a Comment