J’ai connu les Hyips

En début 2006, j’ai entendu parler d’un système d’épargne clandestin très bien rémunéré que les ivoiriens appelaient des « maisons de placement ». Il s’agissait des maisons ou agences qui collectaient l’argent des gens en leur promettant des intérets de 100 à 500% en quelques semaines ou mois. Les gains étaient si élevés à court terme que j’ai pensé que c’était trop beau pour être vrai : Le château allait forcement s’effondrer. Les témoignages « d’heureux gagnants » se multipliaient

hyipLorsque l’état ivoirien a fermé ces maisons qui pourtant continuaient de payer normalement leurs clients, les langues se sont déliées. Les promoteurs de ces maisons ont commencé à expliquer comment est ce qu’ils arrivaient « à tenir leurs promesses »( ???) Ils proposaient des formations aux gens, sur ce qu’ils appelaient par e-business, moyennant 100 à 200 euros par personne. L’un d’eux a marqué sur son affiche : « Explication du forex, des hyip, e-gold et tous ses secrets ».
Vous savez qu’avec internet, il suffit d’avoir un mot pour trouver de quoi il s’agit. C’est ainsi que ce monsieur a perdu le client potentiel que j’aurai pu être

J’ai fait des recherches pour comprendre le système puis j’ai investit 80$ dans 6 sites de hyip différents qui me promettaient 20 à 100% de plus value en 3 jours. 2 m’ont payé normalement. J’ai investit cet argent dans 2 autres programmes qui m’ont étalé.

Leur discours a l’air logique. Ils disent rassembler de l’argent pour le prêter à ceux qui investissent sur les marchés à fort potentiel, notamment le forex. J’ai retenu de cette expérience, que ce sont des sites d’escrocs qui peuvent fonctionner normalement pendant quelques temps pour créer la confiance et attirer plus « d’investisseurs-pigeons », mais ils finissent toujours par disparaitre avec l’argent des gens.

Si vous préférez le vivre pour me croire, bonne chance !!

Articles Similaires

facebook-profile-picture
Médecin congolais. Président d'un club d'investissement à la Bourse d'Abidjan. Auteur de Manuel Pratique pour Gagner à la Bourse des Valeurs de l'Uemoa

Leave a Comment