La résistance aux antibiotiques s’accroit

L’OMS organise du 16 au 22 novembre 2015, la première semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques, sous le thème « Antibiotiques : A manipuler avec précaution ». Le but de cette campagne est de sensibiliser sur le phénomène et d’encourager le grand public, les décideurs, et les professionnels de la santé et de l’élevage à adopter de bonnes pratiques afin d’éviter que la résistance aux antibiotiques ne continue de se propager.

Dernièrement, une étude menée dans 12 pays a montré l’étendue des idées fausses répandues dans tous les continents. 64% des 10 000 personnes interrogées pensent qu’un antibiotique soigne le rhume et la grippe, bien qu’il n’ait aucun impact sur le virus. Plutôt que de finir leur traitement, le tiers des sondés disent arrêter leur traitement dès qu’ils se sentent mieux.

Les causes

La résistance aux antibiotiques est dûe principalement :

  • Prescription excessive et inappropriée d’antibiotiques (automédication des patients et œuvre d’agents de santé)
  • Des traitements arrêtés précocement par les patients
  • Un manque d’hygiène et d’assainissement
  • L’usage excessif d’antibiotiques dans l’élevage et la pisciculture

Il convient donc que tous, patients, agents de santé et pouvoirs publics œuvrons à adopter des attitudes qui limitent la propagation de la résistance aux antibiotiques. Ce qui nous évitera de participer à mettre en péril les capacités actuelles à traiter les maladies infectieuses et à compromettre de nombreux progrès obtenus dans le domaine médical.

antibioresistance propagation

Okibata

Articles Similaires

facebook-profile-picture
Médecin congolais. Président d'un club d'investissement à la Bourse d'Abidjan. Auteur de Manuel Pratique pour Gagner à la Bourse des Valeurs de l'Uemoa

Leave a Comment