Le cunnilingus augmente le risque des cancers de la gorge

Eh oui, le cunnilingus pour le plaisir de ces dames peut couter cher au monsieur. Des chercheurs de l’Université Johns-Hopskins (Etats Unis) ont démontré qu’il existe un risque élevé des cancers de la gorge et de la bouche chez les pratiquants des rapports sexuels oraux. Ces cancers partiraient d’une infection au papillomavirus humain (HPV) de la souche 16. Ce risque augmente avec le nombre de partenaires sexuels. “Notre étude montre que chez les hommes le risque d’une infection par le HPV s’accroît avec le nombre de leurs partenaires avec qui ils ont eu des relations sexuelles buccales“, comme l’a précisé Gypsyamber D’Souza, professeur adjointe d’épidémiologie dans cette université américaine.

o-CUNNILINGUS-facebook

Les hommes sont moins immunisés contre le HPV, par rapport aux femmes. Notons que l’infection à HPV est considérée comme une des principales causes des cancers de la gorge, à coté de l’alcool et du tabac. Le même virus est incriminé dans le cancer du col de l’utérus.

On suspecte un cancer de la gorge face à un homme de la cinquantaine qui a une douleur persistante à la gorge, malgré les premiers traitements, une difficulté à avaler et/ou un changement de la voix.

Okibata

Articles Similaires

facebook-profile-picture
Médecin congolais. Président d'un club d'investissement à la Bourse d'Abidjan. Auteur de Manuel Pratique pour Gagner à la Bourse des Valeurs de l'Uemoa

Leave a Comment