Le Mali, pays majeur du mobile paiement dans l’Uemoa

Dans un rapport publié en février 2016, la banque centrale des états d’Afrique de l’ouest (Bceao) a annoncé qu’au cours des 3 premiers trimestres de 2015, c’est en moyenne 1,206 millions de transactions via mobile qui ont eu lieu chaque jour dans l’Uemoa, pour une valeur moyenne de 18,9 milliards de FCFA. Au final c’est 5 121 milliards de FCFA qui se sont échangés en 2015 dans les 8 pays de l’Uemoa via le paiement mobile, soit une croissance de 36% sur un an.

1437637444481

Au Mali, le transfert d’argent par paiement mobile est l’œuvre des banques, des sociétés de téléphonie mobile (Orange et Malitel) en partenariat avec les banques, des sociétés indépendantes comme Wari et Lemonway et des acteurs indépendants incontrôlés. Dans son rapport 2015, l’opérateur Sonatel qui est présent au Senegal, au Mali, en Guinée et en Guinée Bissau a déclaré 156 millions de transactions via Orange Money, son service de paiement mobile. Au total 1835 milliards de FCFA ont transigé par ses canaux, dont 1 555 milliards de FCFA au Mali. Ce pays représente donc 85% des entrées de la Sonatel via Orange Money et au moins le tiers de la valeur échangée via paiement mobile dans les 8 pays de l’Uemoa. Ces chiffres ne tiennent pas de ceux des concurrents comme Malitel et Wari.

A coté de cela, le pays doit mettre de l’ordre en réduisant l’activité des indépendants qui échappent au contrôle du système financier

Articles Similaires

facebook-profile-picture
Médecin congolais. Président d'un club d'investissement à la Bourse d'Abidjan. Auteur de Manuel Pratique pour Gagner à la Bourse des Valeurs de l'Uemoa

Leave a Comment