Pointe-Noire : Augmentation inquiétante des décès en dehors de l’hôpital

Selon les fiches de la police, la morgue municipale de Pointe-Noire a enregistré ces derniers temps une augmentation du nombre de décès survenu en dehors de l’hôpital. Les parents dans les taxis ou dans les ambulances viennent avec des malades qui arrivent déjà décédés aux urgences. Les corps en dépôt comme les appellent les agents de santé sont en nette augmentation depuis le mois de décembre 2013.

ambulanceA l’hôpital de base de Tié-Tié, le nombre de corps en dépôt égale quasiment le nombre de décès officiel à l’hôpital. La direction départementale de la santé a été invitée à analyser la situation

Plusieurs raisons ont été évoquées par les médecins ayant participé à cette réflexion. Ils ont évoqué la pauvreté qui fait que les parents gardent les malades chez eux. D’autres se fient aux églises ou aux féticheurs espérant avoir gain de cause. Il y’a également ceux qui viennent des cabinets médicaux dans un état critiques et qui décèdent en route.

C’est pour cela qu’un sociologue a proposé qu’il faut tout faire pour que les premiers soins soient de qualité et accessibles à moindre cout au plus grand nombre.

E. Ibata

Articles Similaires

facebook-profile-picture
Médecin congolais. Président d'un club d'investissement à la Bourse d'Abidjan. Auteur de Manuel Pratique pour Gagner à la Bourse des Valeurs de l'Uemoa

One Comment

  1. Rosine says:

    Et après? Qu’est ce qu’on fait après le constat?

Leave a Comment