Prophète Dago Emmanuel révèle : “Dieu a donné 50 ans à Gbagbo pour gouverner”

Share
L’ECR (Eglise renouveau) de Yopougon-Niangon a rendu hommage à son fondateur, le prophète Tohouri Dago Emmanuel, le samedi dernier 15 novembre. Au cours de cette fête, l’homme de Dieu a donné le contenu de sa mission sur terre. Mais aussi et surtout, il a coupé court avec les supputations autour des prétendants à la magistrature suprême de la Côte d’Ivoire. Dago Emmanuel qui dit être venu pour annoncer tout ce qui est caché n’est pas passé par quatre chemins pour donner le nom du prochain président de la République. Il s’agit de Laurent Gbagbo, selon une inspiration, qu’il dit avoir reçue de Dieu.
L’homme de Dieu est allé encore plus loin. «Dieu a donné 50 ans à Gbagbo pour gouverner la Côte d’Ivoire (…) ni plus, ni moins. C’est lui-même qui va refuser (…) après 50 ans, ce n’est plus bon pour lui ». A la question de savoir si Gbagbo pourra faire ces 50 ans, par la non tenue des élections, ou par tout autre concours de circonstance, le prophète dira que : « La crise est terminée et le pays connaîtra une prospérité telle qu’une personne pourra exercer à elle seule au moins trois activités ».
Laurent Gbagbo, le président ivoirien

Laurent Gbagbo, le président ivoirien

Mais aux dires du bâtisseur de l’ECR, il y a encore tellement de malfaiteurs en Côte d’Ivoire, que Dieu lui-même ‘’cassera les cafards’’. Tohouri Dago Emmanuel a invité les Ivoiriens à prendre au sérieux ce message. Lui qui affirme avoir prédit l’avènement d’un noir à la tête des Etats-Unis et annoncé la mort du général Guéi à Gouessesso, dit savoir de quoi il parle. «Gbagbo est le plan de Dieu pour ne pas faire mourir les Ivoiriens. C’est lui-même qui va quitter le pouvoir et le donner à quelqu’un car Dieu lui a donné 50 ans pour cela», a-t-il ajouté. Mais le prophète a précisé qu’il ne faisait pas ces révélations, pour des besoins du ventre comme le font les autres pasteurs et prêtres ‘’mercenaires’’. Mieux, il a confié qu’il est venu sur terre pour montrer le chemin qui sauve.

 D’ailleurs, concernant sa mission, le leader de l’ECR a dit avoir été mandaté par Jésus Christ qu’il a vu lui-même et dont il connaît la couleur pour enseigner la voie véritable du salut. Cette voie, selon lui, passe obligatoirement par le serment, sincère repentance par le baptême qui est l’acte d’identification du chrétien. Et par la sanctification individuelle. «Aucun pasteur ne peut prier pour le salut de l’homme. Mais seule sa propre décision peut le sauver car seul l’homme lui-même détient la clé de sa vie », a-t-il renchéri. Par ailleurs, le prophète Emmanuel s’est attaqué aux erreurs dans les pratiques chrétiennes qui font sombrer l’humanité. Il a donné, entre autres, le vrai jour du Sabbat, la vraie date de naissance de Jésus et aussi celle de la vraie fête de Pâques. Selon lui, la méconnaissance de ces vérités fait que les hommes adorent Satan au lieu de Dieu lui-même. « Tout comme les fêtes de Pâques qui sont sataniques, parce que célébrées à de fausses dates, tout ce qui se fait le dimanche à l’église est l’œuvre du diable ; car le jour du dimanche ne porte pas l’esprit de Dieu », a-t-il conclu.

Maxime Wangué (Lematindabidjan.com)

Mon Commentaire: En voici un qui ne prend pas les gens au sérieux. N’importe quoi!Heureux, le président Gbagbo qui ne mourra pas avant l’age de 105 ans.

Articles Similaires

Share

facebook-profile-picture
Médecin congolais. Président d'un club d'investissement à la Bourse d'Abidjan. Auteur de Manuel Pratique pour Gagner à la Bourse des Valeurs de l'Uemoa

Leave a Comment

Share