Soutenir les promesses de Dieu

Aujourd’hui je veux partager avec vous, quelques remarques que j’ai faites en lisant le texte de 1 Rois 18, dans la sainte bible. C’est l’histoire où le prophète Elie confond 450 prophètes de Baal. Ils ont convenu que le Dieu le plus puissant serait celui qui fera descendre le feu du ciel pour consumer un taureau que chacun avait disposé sur un autel.

  • Avant de commencer, Elie dit au peuple qui était rassemblé, Combien de temps encore sauterez-vous entre L’Eternel le dieu d’Israël et Baal. Le peuple ne l’a pas répondu.

Je pense que cela traduit l’incertitude qu’il y’avait dans son cœur, ou qu’il se reconnaissait instable. Un adage courant dit : un pied dedans, un pied dehors, c’est dehors. Je trouve qu’il est facile de se retrouver dans cette situation, même inconsciemment.

  • Au début du chapitre, c’est dieu lui-même qui vient dire à Elie, va voir le roi, j’ai décidé de mettre fin à la sécheresse, je ferai pleuvoir aujourd’hui.

Le discours était bien clair, Dieu a décidé de faire pleuvoir aujourd’hui. Bizarrement, après le défi du mont carmel, le prophète Elie se retire pour aller prier Dieu de faire tomber la pluie. Mon ami Elie, pourquoi vas-tu encore prier, alors que le maître t’a dit que la pluie allait tomber ?

  • Plus grave, avant de monter prier, Elie dit au roi, vas manger car j’entends un bruit qui annonce la pluie. Mon frère Elie, si Dieu t’as dit qu’il fera pleuvoir et que tu dis entendre le bruit qui annonce la pluie, malgré un ciel totalement dégagé et  l’absence de vent, alors pourquoi vas-tu prier ?

elijahandfirefromheaven

Nous avons besoin de prier pour amener à l’existence les promesses de Dieu. Jésus lui aussi l’a fait, lui que les prophètes avaient annoncé la naissance, la mort et la résurrection. La bible dit pourtant dans Hébreux 5:7  « C’est lui qui, dans les jours de sa chair, offrit à grands cris et avec larmes, des prières et des supplications à Celui qui pouvait le sauver de la mort. Ayant été exaucé à cause de sa piété, il a appris… »

Mon Dieu, soutiens ma foi je te prie. Je ne veux pas me séduire moi-même, en croyant marcher dans tes voies, alors que je n’y suis pas. Que je ne saute pas entre les désirs de ma chair et toi. Que je ne saute pas entre les plaisirs de ce monde et toi.

Apprends-moi à soutenir tes promesses par ma prière. Donnes moi les yeux et les oreilles de la foi. Qu’en tout temps je demeure en alerte pour passer par les portes que tu m’ouvres.

Articles Similaires

facebook-profile-picture
Médecin congolais. Président d'un club d'investissement à la Bourse d'Abidjan. Auteur de Manuel Pratique pour Gagner à la Bourse des Valeurs de l'Uemoa

Leave a Comment