Un couple de groupe sanguin A donne naissance à un enfant portant le groupe AB

Share

En 2014, un enfant américain est né avec un groupe sanguin AB, alors que ses 2 parents sont du groupe A. Ce qui signifie que soit il y’a eu échange d’enfants à la maternité par erreur, soit la mère avait trompé son conjoint. Vu que la fécondation de l’enfant s’est faite in vitro, il y’a également eu l’hypothèse d’une erreur sur les échantillons de sperme au laboratoire.

g sanguinChaque partie des différentes hypothèses ayant rejeté la responsabilité du mystère, les médecins ont suggéré au couple de faire un test ADN à visée généalogique. Le résultat est épatant : Le père est en réalité l’oncle de son enfant, sur le plan génétique. Or, ce père n’a pas de frère connu.

Le généticien Barry Starr de l’université de Stanford aux USA explique ce cas clinique par un phénomène rare nommé chimerisme (terme issu d’une créature de la mythologie grecque qui a une queue de serpent, un corps de chèvre et une tête de lion). Le père a eu un faux jumeau dans le sein de sa mère. L’embryon du faux jumeau de groupe sanguin B a été absorbé par le fœtus du père, qui a continué son développement seul et normalement. Deux génomes cohabitant en lui, environ 10% des spermatozoïdes qu’il fabrique comprennent l’ADN de son frère qui n’a « jamais existé ». Ce qui fait du monsieur à la fois le père et l’oncle de son enfant.

Ce phénomène bien que rare, conduit à se retenir de toute conclusion hâtive sur la paternité face à une différence des groupes sanguins.

Okibata

Articles Similaires

Share

facebook-profile-picture
Médecin congolais. Président d'un club d'investissement à la Bourse d'Abidjan. Auteur de Manuel Pratique pour Gagner à la Bourse des Valeurs de l'Uemoa

One Comment

  1. Fatou says:

    Une pensée pour ces femmes déshonorées sans preuve scientifique poussée. Elles ont été sacrifiés pour une faute non commise. Leurs enfants désormais gérés par une autre femme ou vivant sans leur père. Quelle tragédie!!

Leave a Comment

Share
Translate »