Un jour, un athée

Share

En classe de seconde, nous avons étudié les mythes et les religions en philosophie. La prof en rapport avec son cours nous a expliqué que c’est l’incompréhension et la peur des phénomènes tels que le tonnerre, les saisons, la mort qui ont conduits les hommes à croire en des puissances supérieures appelées dieux.

Cette explication a été suffisante pour me faire conclure que dieu n’existe pas et qu’il est une pure invention des peureux et des pauvres, surtout que j’avais remarqué que c’est souvent dans la misère que les gens croyaient ou cherchaient dieu.

Un jour à la fac, après avoir suivi un film sur le big-bang, j’ai encore réfléchi. Le film était impressionnant au niveau des effets spéciaux. Des météorites qui se rassemblent, la formation des microparticules, l’origine de la vie sur terre, tout était bien expliqué.

Credit Ph: contrepoints.org

Credit Ph: contrepoints.org

Cela m’a conduit à considérer la terre qui tourne sur elle-même et autour du soleil, l’enfant qui se forme dans le sein de sa mère, les fleuves qui se jettent continuellement dans la mer sans jamais tarir, l’homme qui est si bien formé, mais différents des autres êtres pourtant issu du même processus aléatoire, le regroupement bien organisée des cellules dans l’utérus de la femme pour donner naissance à un fœtus, puis à un merveilleux bébé comme je l’ai été il y’a quelques décennies.

J’ai aussi constaté que ce processus aléatoire n’a pas permis à l’homme, malgré sa perversité légendaire, à procréer lorsqu’il couchait avec des individus du même sexe

J’ai considéré ces choses et j’ai conclu comme les autres dans mon cours de philosophie « que les choses sont trop bien organisées pour être le fruit d’un hasard ». Il y’a forcement un être supérieur qui contrôle la situation. On a l’air seul dans cet univers mais je n’en suis pas sur.

Articles Similaires

Share

facebook-profile-picture
Médecin congolais. Président d'un club d'investissement à la Bourse d'Abidjan. Auteur de Manuel Pratique pour Gagner à la Bourse des Valeurs de l'Uemoa

Leave a Comment

Share
Translate »