Une campagne de boycott contre les produits Sonatel sur le web

Entre les 2 derniers trimestres, Orange de Sonatel a cédé 1 point de part de marché au profit d’Expresso dans le marché du mobile. Ce qui fait dire à ses détracteurs que c’est le fruit de la campagne de boycott mené contre elle par des « clients insatisfaits » sur le web. En effet depuis début septembre, des appels au boycott des produits Orange sont lancés en ligne pour dénoncer sa qualité du service.

Le groupe « Si toi aussi tu te sens arnaqué par orange » rassemble plus de 44 600 membres sur facebook qui se disent « clients insatisfaits » (notons que contrairement aux pages, l’inscription à des groupes facebook n’est pas toujours volontaire). On y voit des images d’abandon des sims Orange et une vidéo montrant une longue file d’attente dans une grande agence où il n’y a qu’une commerciale.

sonatel1

Clients insatisfaits ou œuvre de la concurrence ?

Tout ceci réjouit la concurrence et suscite une interrogation. Pourquoi spécialement une telle campagne de dénigrement juste après l’instauration de la portabilité ? En effet, depuis le 01 septembre, l’usager du mobile a la possibilité de conserver gratuitement son numéro de téléphone, même s’il changeait d’opérateur.

Le prochain rapport de l’Artp nous renseignera sur d’éventuels effets de cette campagne. En attendant, il convient à Sonatel de communiquer pour redorer son image et revoir ses services pour rechercher des points à améliorer, car comme on le dit : Il y’a pas de fumée sans feu.

Soulignons qu’en 2014, le Sénégal a contribué à hauteur de 52% aux 816 Mds FCFA de chiffre d’affaires qui a été réalisé

Okibata

Articles Similaires

facebook-profile-picture
Médecin congolais. Président d'un club d'investissement à la Bourse d'Abidjan. Auteur de Manuel Pratique pour Gagner à la Bourse des Valeurs de l'Uemoa

One Comment

  1. Cammie says:

    De toute façon, ça doit toujours être de la faute des policiers. Si ce n’est pas leur faute, alors c’est celle de la société. Mais ça ne doit jamais être la faute des individus. C’est la règle. L’Etat nous doit tout, nous ne lui devons rien. Que des droits, aucun devoir. On doit être respecté, mais on ne doit pas ree2&ctsre#8p30;Du coup on fuit la police pour un rien, on agresse pour un rien, on tue pour un rien…

Leave a Comment