Une nouvelle cotation à la Brvm : BOA Burkina Faso

Après sa consœur ivoirienne, l’arrivée de la filiale burkinabée du groupe Bank Of Africa va permettre au Pays des hommes intègres d’avoir une nouvelle représentation à la BRVM.

Annoncée en début d’année lors de l’introduction en Bourse de la filiale ivoirienne du groupe Bank Of Africa, l’arrivée en Bourse de BOA Burkina Faso est dans son ultime étape. Ses actions étaient en vente sur le marché primaire entre le 26 octobre et le 05 novembre 2010. Finalement, deux jours ont suffi pour clôturer les souscriptions. S’attendant à un tel scénario, certains courtiers demandaient à leurs clients de s’activer avant le 29 octobre. La question sur toutes les lèvres est de savoir quel est le taux de sursouscription malgré ce laps de temps? L’on se souvient que les 120 000 actions mises en vente par BOA Cote d’Ivoire en janvier 2010 avaient été souscrites en une semaine, avec 200% de souscription.

BOA Burkina Faso a vendu 100 000 actions, dont 30 000 anciennes cédées par Cauris Croissance et Cauris Investissement. Le dernier sort totalement du capital de la banque. 13 000 de ces actions sont réservées au personnel du groupe BOA qui pouvait y souscrire à 20 000 FCFA l’unité, alors que les 87 000 autres destinées au public étaient vendues à 23 000 FCFA. Les anciens actionnaires auront un double droit de vote sur leurs titres et les nouveaux partageront avec eux les résultats de l’exercice en cours. A la fin de l’opération, la participation du groupe BOA et ses filiales, devrait passer de 58 à 56% du capital.

boa bf

 

Des résultats prometteurs

Sur le plan financier, la banque dirigée par M. Laurent Basque depuis mars 2009, affiche un « total bilan » en croissance continue sur les trois dernières années, d’au moins 20%. Tout comme son bénéfice qui, au premier semestre 2010, est déjà estimé à 75% du gain réalisé durant tout l’exercice précédent. Depuis 2007, elle a payé un dividende net de 2 187,5 FCFA par action à ses actionnaires, malgré les quatre augmentations de capital qui ont eu lieu pendant cette période. Chaque fois, le montant distribué a toujours été inférieur à 50% du résultat réalisé.

La cinquième née des banques du groupe BOA occupe, après treize ans d’activité, 13,7% de parts de marché en termes d’emplois, soit le deuxième rang derrière Ecobank dans le système bancaire burkinabé. Elle est au troisième rang en termes de ressources, derrière Ecobank et la BIB. L’examen de ses résultats partiels 2010 indique qu’elle pourrait atteindre les objectifs de son plan triennal de développement 2010-2012 dès cette année, en réalisant un résultat net de plus de 3,1 milliards FCFA.

BOA Burkina Faso sera la quatrième filiale du groupe à être cotée à la Bourse des valeurs mobilières de l’Uemoa d’ici à la fin janvier 2011, en attendant BOA Mali et BOA Sénégal, les autres filiales de l’Uemoa. Cela portera provisoirement le nombre de sociétés cotées sur ce marché à 39, avant que Trituraf qui est en cours de liquidation ne soit éventuellement radiée.

Le pays du président Blaise Compaoré deviendra le deuxième pays le mieux représenté à la BRVM, derrière la Cote d’Ivoire, avec deux sociétés cotées, Onatel et BOA BF.

Euclide Okolou de www.okibourse.com pour Cote d’Ivoire Economie n°7 novembre 2010

Articles Similaires

facebook-profile-picture
Médecin congolais. Président d'un club d'investissement à la Bourse d'Abidjan. Auteur de Manuel Pratique pour Gagner à la Bourse des Valeurs de l'Uemoa

Leave a Comment