La vaccination de la femme enceinte au Congo

Un vaccin nous protège contre une maladie infectieuse. Au Congo, la vaccination de la femme enceinte contre le tétanos est gratuite et contenu dans le programme élargi de vaccination. Ce vaccin protège non seulement la femme elle-même, mais aussi son futur bébé durant ses premières semaines de vie, avant qu’il reçoive ses propres vaccins.

enceinte

Cette vaccination se fait comme suit : 

Vaccin antitétanique 1 (VAT 1), au premier contact entre la femme enceinte et l’agent de santé pour le suivi de sa grossesse.

VAT 2, 4 semaines après VAT 1. Il protège la femme contre le tétanos pendant 1 à 3 ans. 

Le premier rappel du VAT se fait 6 mois après VAT 2 et protège la dame pendant au moins 5 ans 

Le deuxième rappel du VAT se fait 1 an après le premier rappel ou pendant la grossesse suivante et protège la femme pendant 10 ans.

Le troisième rappel du VAT se fait au moins un an après le deuxième rappel et protège la femme aussi longtemps que dure sa fécondité. 

Lorsque la femme est correctement vaccinée, on réduit au maximum la survenue du tétanos chez son nouveau né (tétanos néonatal). C’est une maladie grave qui a emporté bien de nouveaux nés.

Parallèlement, en cas d’épidémie ou par convenance personnelle, la femme enceinte peut recevoir tous les vaccins inactivés comme ceux de la fièvre typhoïde, de la rage, de l’hépatite A et B, de la poliomyélite, de la méningite à méningocoque ou à pneumocoque. 

Il lui est déconseillé de recevoir des vaccins vivants atténués comme ceux de la fièvre jaune, la rougeole, la rubéole et le Bcg.

Articles Similaires

facebook-profile-picture
Médecin congolais. Président d'un club d'investissement à la Bourse d'Abidjan. Auteur de Manuel Pratique pour Gagner à la Bourse des Valeurs de l'Uemoa

Leave a Comment