Vous n’êtes pas obligé d’être un “poulet”

Share

Un monsieur venait de mourir après une longue maladie. Vers 4h du matin, le premier jour de la veillée, ses parents sont venus réveiller la veuve, lui demandant de devancer l’aube par ses pleurs comme l’exige leur coutume. La bonne dame les a répondu qu’elle était fatiguée, mais qu’elle allait le faire après. Ils ont insisté. Elle a refusé. Elle était vraiment fatiguée, elle avait trop pleuré la veille.

Mes lecteurs d’Afrique noire comprennent de quoi je parle. Le calvaire que vivent souvent les veuves dans certaines familles.

pouletDans la matinée, ils sont venus lui montrer 2 poulets, en disant si un seul meurt c’est bon, mais si les 2 poulets meurent, elle saura comment est ce qu’on devance l’aube par des pleurs. En fin de journée les 2 poulets sont morts.
2 jours après, son jeune médecin de fils aîné a succombé d’une crise respiratoire brusque et sévère, avant l’enterrement de son mari.

En racontant cette histoire, je veux rendre hommage à ce jeune homme que j’avais connu, mais aussi vous expliquer quelque chose.

Dans le jardin d’Eden après la désobéissance de l’homme, Dieu est venu prononcer des malédictions.
Au serpent qui est clairement désigné après comme étant satan, il a dit : tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie.
A l’homme, il a dit : C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, Jusqu’à ce que tu retournes dans le sol, D’où tu as été pris ; Car tu es poussière, Et tu retourneras à la poussière (Genèse 3).
Nous comprenons clairement par là que le diable a reçu le pouvoir de manger l’homme dans toutes les sauces.

Plusieurs siècles après, le même livre dit : Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle (jean 3 :16) et ce fils a dit : je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents, les scorpions et sur toute la puissance de l’ennemi, et rien ne pourra vous nuire.
Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis, mais réjouissez–vous de ce que vos noms sont inscrits dans les cieux (Luc 10 :19).

Quelle bonne nouvelle ! La malédiction a été levée, on est plus obligé d’être des poulets. Saisissons tous cette alliance.

Articles Similaires

Share

facebook-profile-picture
Médecin congolais. Président d'un club d'investissement à la Bourse d'Abidjan. Auteur de Manuel Pratique pour Gagner à la Bourse des Valeurs de l'Uemoa

Leave a Comment

Share
Translate »